Les cheminots en grève ont décidé de poursuivre leur mouvement lundi, premier jour du bac. Après cinq jours d’arrêt de travail, aucune sortie de crise ne semble s’esquisser.