Le gouvernement a mis en garde les députés contre une “bataille parlementaire du rail” après la déposition de plus de 400 amendements concernant sa réforme ferroviaire, alors que la grève a été reconduite pour la journée de jeudi.