Une récente étude suggère qu’un trouble du comportement en sommeil paradoxal (TCSP) – soit un sommeil très agité récurrent – peut être lié à certaines pathologies psychologiques.