Le procès de Mgr Barbarin, poursuivi pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs, s’est ouvert à Lyon. Le cardinal a déclaré qu’il n’avait “jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles.”