Les autorités, par la voix du préfet de police Michel Delpuech, craignent que l’acte IX des Gilets jaunes, samedi, soit marqué par une mobilisation “plus radicale” que les semaines précédentes.