Le parti eurosceptique britannique UKIP a annoncé, mercredi, la création d’un groupe au parlement européen grâce au ralliement d’une frondeuse du FN. La formation de Marine Le Pen continue ses tractations pour former un groupe europhobe concurrent.