Lors de ses traditionnels vœux aux armées, le président Macron a notamment annoncé que la France ne se retirerait pas de la coalition internationale en Syrie. Et ce malgré le départ des Américains.