Deux mois après le premier acte des Gilets jaunes, les sondages montrent que parmi les représentants politiques, seule Marine Le Pen a tiré profit du mouvement. Et ce, face à un Jean-Luc Mélenchon, dont le soutien est pourtant très actif.