En France, chaque année, 125 000 infections et 5 500 décès sont attribuables à l’antibiorésistance. Face à cet enjeu majeur de santé publique, un programme prioritaire de recherche doté de 40 millions d’euros, coordonné par l’Inserm, vient d’être lancé. L’objectif : lutter sur tous les fronts contre ce fléau.

QuiTuSais
mar 22 jan 2019 – 17:25