Une vaste étude américaine portant sur 9.000 personnes a trouvé que les patients traités de façon intensive contre l’hypertension souffraient moins de déficits cognitifs légers. Ces résultats suggèrent que le traitement de l’hypertension pourrait prévenir des démences.