La revue Prescrire a dévoilé sa nouvelle liste de près d’une centaine de médicaments « plus dangereux qu’utiles », à éviter en raison des risques sanitaires « disproportionnés » qu’ils font courir aux patients, avec de nouveaux venus comme le Décontractyl et des produits contre la toux.