Une étude américaine affirme que le cerveau des femmes semble avoir trois ans de moins que celui des hommes, ce qui expliquerait que les femmes conservent de bonnes capacités cognitives à un âge avancé. Le sexe influencerait le vieillissement du cerveau au niveau métabolique.