Le glyphosate est l’herbicide à large spectre le plus utilisé au monde qui est présent dans le Roundup de Monsanto. L’exposition à cette molécule augmenterait de 40 % le risque de lymphome non hodgkinien, d’après une nouvelle étude américaine.