Les œufs de poisson-zèbre fécondés avec du sperme plus âgé engendrent des individus qui vivent plus longtemps et sont de meilleurs reproducteurs. Une découverte qui pourrait remettre en question les procédures actuelles d’insémination artificielle chez l’Homme.