Une recherche financée par la Nasa a permis la fabrication d’un ADN « hachimoji » avec huit lettres : les nucléotides habituels G, A, T et C, et quatre autres. Cette molécule synthétique suggère qu’une vie est possible avec des ADN « alternatifs ».