La modification génétique introduite chez les deux fillettes nées en novembre dernier en Chine, grâce à la technique CRISPR, leur confère une résistance naturelle au virus du Sida. Une nouvelle étude montre que l’inactivation de ce même gène augmente aussi les capacités cognitives, et suggère…