Le budget alloué à l’aide médicale de l’État, permettant aux étrangers en situation irrégulière d’être soignés gratuitement, s’est envolé de 26 % en 2013. En cause : des cas de fraude qui font grimper la facture. Explications.