La nature mène parfois la vie dure à ceux qui veulent se reproduire. Chez l’Homme, les spermatozoïdes doivent ainsi se frayer un chemin dans l’appareil génital féminin avant de pouvoir féconder un ovule. Et des chercheurs viennent juste de comprendre comment ils y parviennent.