Les femmes sont largement majoritaires à souffrir de douleurs chroniques, sans que l’on sache vraiment pourquoi. De récentes études viennent toutefois de montrer que les réponses neuronales sont différentes pour les deux sexes, ce qui suggère de développer des antidouleurs spécifiques…