Des chercheurs ont réussi à effectuer un « recodage » à grande échelle, sans devoir saucissonner l’ADN de la cellule. Objectif : redessiner des génomes complets et créer des « cellules universelles » immunisées naturellement de toute maladie.