Une Américaine de 99 ans a donné son corps à la science sans savoir qu’elle souffrait d’une affection rare et même grave : un situs inversus avec lévocardie. Les organes de son système digestif étaient inversés, mais son cœur bien à gauche.