Jugé pour contestation de l’existence de la Shoah, Alain Soral a été condamné, lundi, d’un an de prison ferme pour négationnisme par le tribunal correctionnel de Paris. L’essayiste d’extrême droite fait déjà l’objet de plusieurs condamnations.