Des armes françaises ont bien été utilisées dans le conflit saoudo-yéménite, selon des documents confidentiels, recueillis par le média Disclose. Des révélations qui interrogent la version officielle du gouvernement.