Même lorsque nous sommes endormis, notre cerveau reste en activité. Et une activité plus importante dans l’hémisphère droit favoriserait le sentiment de colère à l’état d’éveil, mais aussi pendant le sommeil. C’est ce qu’ont constaté des scientifiques suédois, anglais et finlandais. Peut-être un…