Les ABCD de l’égalité ne devraient pas être généralisés à la rentrée prochaine, selon plusieurs médias français. Ce projet proposé pour lutter contre les inégalités entre filles et garçons est dans le collimateur de mouvements d’extrême droite.