Des chercheurs sont sur la piste d’un décodeur qui transformerait les signaux du cerveau en paroles. Il pourrait alors servir aux patients incapables de parler à cause d’un AVC ou d’une paralysie.