Si chaque habitant de la planète mangeait 50 grammes de riz de plus par jour, cela permettrait de réduire la prévalence de l’obésité de 1 %, selon une nouvelle étude. Doit-on s’inquiéter pour la France, dont la consommation est l’une des plus faibles au monde ?