Deux petites biomolécules… Une eau riche en fer… C’est ce qu’il a suffi à des chercheurs de l’université de Strasbourg pour former, en quelques heures, un ensemble de biomolécules, sans aucune activité enzymatique. Un réseau dynamique de réactions chimiques proche de ce que l’on retrouve…