Vingt-trois anciens ministres socialistes ont interpellé le PS pour se plaindre de propos de Raphaël Glucksmann, la tête de liste PS/Place Publique pour les Européennes, portant sur François Mitterrand et le génocide rwandais.