Alors que l’écologie politique gagne la bataille culturelle, la liste menée par Yannick Jadot plafonne dans les sondages. La faute à la captation des thèmes écolos par les autres partis et à une stratégie ni droite-ni gauche pas toujours lisible.