À un mois des européennes, les sentiments sont plus que mitigés à l’égard de l’UE dans la Creuse, département français vitrine de cette France “périphérique” qui perd du pouvoir d’achat et des services publics, au cœur du débat de ces élections.