En mars dernier, une étude révélait qu’environ un tiers des Français dorment en semaine, moins de six heures par nuit. Un temps de sommeil qui pourrait mettre en danger leur santé cardiovasculaire. Une conséquence de la perturbation de certains régulateurs physiologiques, estiment aujourd’hui…