Selon les premières estimations, les listes “Gilets jaunes” ont mobilisé dimanche moins de 0,5 % du corps électoral. D’après une enquête Ipsos, les voix issues de ce mouvement social auraient surtout profité au Rassemblement national.