Certains rats-taupes montrent une résistance à différents types de douleurs. Cette caractéristique héritée de l’évolution leur aurait permis de s’adapter à de nouveaux habitats. Elle pourrait aussi servir à mettre au point des médicaments antidouleurs.