Un projet de loi à l’étude propose d’imposer aux marques de donner ou de recycler leurs invendus, y compris dans le domaine du luxe. Si cette mesure française est adoptée, ce serait une première mondiale dans la lutte contre le gaspillage.