Les rhinovirus et les entérovirus comptent parmi les plus importants agents pathogènes humains. Peut-être parce qu’aucun antiviral efficace n’est disponible pour l’instant. Mais des chercheurs viennent de leur découvrir ce qui semble bien constituer un talon d’Achille.