Des chercheurs britanniques ont identifié un nouveau mécanisme qui participe à la calcification des artères, les rendant plus rigides. Ils montrent aussi chez le rat que la minocycline, un médicament générique utilisé dans le traitement de l’acné, empêche ce processus.