Une étude canadienne montre que la composition du microbiote intestinal de personnes atteintes de fibromyalgie diffère de celle de sujets en bonne santé. Il y aurait donc un lien entre ces douleurs chroniques et des bactéries intestinales.