Après une année de débats intenses et de campagnes propagandistes, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de rendre son avis – défavorable – au maintien du remboursement des granules. Cela ne surprend personne au sein de la communauté médicale, hormis les homéopathes.