Certains traitements anticancéreux comme les cytokines ont des effets toxiques sur les cellules saines. Des chercheurs du MIT ont identifié une protéine qui les attache aux tumeurs afin qu’elles ne s’échappent pas vers les autres tissus. Cette technique montre des taux de réussite…