Si les médicaments ont des effets secondaires, c’est aussi le cas des « remèdes » dits naturels, tels que les herbes médicinales. Et le cas du kratom inquiète de plus en plus les autorités sanitaires.