Une étude autrichienne a trouvé que les personnes qui ont pris des médicaments contre les brûlures d’estomac se voient plus souvent prescrire ultérieurement des médicaments contre les allergies. Le risque de réaction allergique nécessitant un traitement serait doublé, voire triplé !