Une équipe de recherche américaine a trouvé des particules ossifiées dans la circulation sanguine périphérique. Ces particules pourraient favoriser la calcification des artères, et donc l’athérosclérose qui augmente le risque d’AVC et d’infarctus.