Une équipe suisse a développé un procédé permettant aux célèbres ciseaux moléculaires d’agir sur 25 sites du génome en même temps. Cette méthode révolutionnaire a été testée sur des cellules humaines en culture.