La pharmacologie actuelle fonctionne majoritairement en inhibant certains récepteurs clé pour entériner l’action d’une ou plusieurs protéines données. Seulement, cette technique se heurte à des problèmes colossaux en terme d’application clinique. C’est pourquoi de nouvelles équipes développent…