Les enfants d’une mère qui développe la maladie d’Alzheimer sont plus à risque que les autres. Et des chercheurs pourraient bien avoir mis le doigt sur le mécanisme responsable de ce phénomène. Dans l’alimentation de la femme enceinte.