Les femmes et les hommes n’ont pas les mêmes histoires de cœur. Les unes comme les autres souffrent de maladies du cœur, mais les femmes sont moins diagnostiquées et moins sensibilisées que les hommes aux facteurs de risques (tabagisme, grossesse, changements hormonaux…). Une meilleure prévention les aiderait à prendre en main leur santé cardiaque.

QuiTuSais
lun 02 sep 2019 – 16:39