Le cancer pourrait devenir dans quelques dizaines d’années la principale cause de décès dans le monde, dépassant les maladies cardiovasculaires qui occupaient selon l’OMS la première marche de ce désolant podium depuis plus de quinze ans. Ce basculement s’opère d’ores et déjà dans les pays à…