Une récente étude affirme qu’il serait possible d’inverser le cours de l’horloge épigénétique grâce à une triple médication pendant un an. L’expérience sur laquelle se basent ces affirmations comporte dix patients et aucun groupe contrôle. Autrement dit, tout ceci paraît peu rigoureux.