Le parquet a requis, vendredi, trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon pour les incidents durant la perquisition d’octobre 2018 au siège de La France insoumise. Les juges du tribunal de Bobigny rendront leur décision le 9 décembre.